J’entends souvent parler ces temps-ci de relation toxique. Travaillant dans un centre d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, nous nous sommes questionnées sur la différence entre une relation toxique et une relation de violence conjugale. Est-ce qu’il y a une différence ou est-ce que c’est une autre façon plus édulcorée de parler de relation de violence conjugale.

 

Selon le dictionnaire Le Robert dico en ligne, une relation toxique c’est une relation empoisonnée, mauvaise, nocive, nuisible, pathogène, suffocante, etc. Une relation de violence conjugale, c’est agir sur quelqu’un ou le faire agir contre sa volonté, en employant la force ou l’intimidation. Selon ces définitions, une relation de violence conjugale est toujours toxique, mais est-ce qu’une relation amoureuse toxique est toujours de la violence conjugale ?

 

Certains articles disponibles sur internet, tels que ceux sur Huffpost 6 signes avant-coureurs d’une relation toxique, Voici ce que ma relation toxique m’a appris ainsi que 11 signes subtils indiquant que vous êtes dans une relation toxique associent la relation toxique à la violence conjugale plus précisément à la violence psychologique et à l’abus émotionnel dans un couple.

 

Dans l’article Couple : comment reconnaître une relation amoureuse toxique ? sur le site internet Elle et sur le site internet billie à l’article 10 signes que votre relation amoureuse pourrait être toxique, les exemples ou les signes pour reconnaître une relation toxique correspondent à une relation de violence conjugale, soit se sentir rabaissée par l’autre, la perte d’estime de soi, la peur de l’autre, le contrôle, le sentiment constant de culpabilité pour la victime, etc.

 

Dans tous ces articles et dans plusieurs autres, ils utilisent le terme relation toxique pour identifier la violence conjugale. Nous ne connaissons pas l’intention des auteurs, mais nous nous questionnons sur le choix de ce changement de vocabulaire et l’impact de ce dernier sur les lecteurs/trices.

 

Ainsi, parler de relation toxique au lieu de violence conjugale contribue, selon nous, à banaliser la violence vécue par la victime. En utilisant un autre mot pour parler de violence conjugale, nous contribuons à ce que la victime aille de la difficulté à identifier la violence qu’elle vit. Cela peut contribuer aussi à ce qu’elle ne demande pas d’aide pour mettre fin à cette violence. De plus, selon le site internet Égalitaria Comment reconnaître une relation toxique ?

 

«… Nous avons pris l’habitude de fermer les yeux sur des comportements toxiques ; parce que nous avons appris à prendre pour des attitudes normales des comportements violents ; parce que nous ne savons pas distinguer la violence (notamment psychologique) du cours normal des choses ; parce que nous avons appris à voir dans des signes de violence (la jalousie, la possession…) de jolies preuves d’amour. 

Notre éducation nous pousse aussi à entretenir une vision uniforme et erronée de la violence. Or, celle-ci est loin de se résumer à sa seule forme physique. Elle se niche aussi et surtout dans les agissements, les mots, les comportements…»

 

Est-ce qu’une relation amoureuse toxique peut ne pas être violente ?

Oui, par exemple, si votre conjoint a une addiction qui prend toute la place dans sa vie. Votre relation peut devenir toxique si par exemple, vous essayez de le « sauver » sans qu’il le désire. Avoir à porter ou vouloir porter les problèmes de votre conjoint sur vos épaules peut être toxique sans être violent.

 

La violence conjugale a plusieurs visages. Chaque relation amoureuse étant unique, sa représentation dans un couple l’est aussi. Il faut toutefois toujours faire attention à ne pas la banaliser ou la justifier, ce qui est malheureusement bien souvent le cas. Si vous désirez en discuter davantage, n’hésitez pas à nous contacter au 450-371-4618.

 

Source :
https://quebec.huffingtonpost.ca/entry/couple-relation-toxique_qc_5da884ece4b034f1d69ebe80
https://www.huffingtonpost.fr/entry/voici-ce-que-ma-relation-toxique-ma-appris_fr_5cada5e6e4b01bf96007bc3f
https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/03/06/11-signes-subtils-indiquant-que-vous-etes-dans-une-relation-toxique_a_23378652/
https://www.elle.fr/Love-Sexe/Psycho/Couple-comment-reconnaitre-une-relation-amoureuse-toxique-3890537
https://www.billie.ca/2020/07/10/10-signes-que-votre-relation-amoureuse-pourrait-etre-toxique
https://egalitaria.fr/2020/06/19/comment-reconnaitre-une-relation-toxique/