La violence que vit une femme dans sa relation amoureuse a aussi des impacts dans la vie de ses enfants, ce qui peut amener certains conflits. Nous avons recensé plusieurs moyens pour prévenir les conflits avec ses enfants :

• Établissez une communication ouverte et compréhensive. Passez du temps de qualité ensemble, discutez de sujets qui les intéressent et des difficultés qu’ils rencontrent, et ce dès le plus jeune âge.
• Établissez des règles à suivre à la maison et en sortie. Les règles doivent être connues (affichées dans un endroit de la maison) ; comprises (elles sont claires et ont le même sens pour tous les membres de la famille) ; partagées (elles ont été discutées) ; utiles (peu nombreuses, mais nécessaires au bon fonctionnement) ; raisonnables (sécurisantes et favorisent la responsabilisation) ; appliquées avec constance.
• Donnez l’exemple, vous êtes un modèle pour votre enfant. • Prenez le temps d’instaurer des routines adaptées selon les besoins de la famille.
• Évitez les environnements stressants. Les situations stressantes susceptibles d’augmenter la tendance à faire des crises. • Donnez de l’attention à votre enfant et non aux crises, félicitez-le pour les bons coups.
• Utilisez des méthodes positives par exemple un tableau de motivation, un horaire, un tableau de tâches, des temps d’arrêt, des conséquences logiques ainsi que des récompenses/des privilèges.
• Apprenez à votre enfant à mettre des mots sur les émotions qu’il vit, sur ce qu’il ressent. La colère, la tristesse, la frustration, la peur, etc. sont des émotions acceptables et normales, c’est souvent la façon de les exprimer qui n’est pas acceptable.
• Ne revenez pas sur une situation de conflit déjà réglé, sur les erreurs de vos enfants. Une fois la tempête terminée, la punition ou la conséquence, on repart sur de nouvelles bases et on passe à autre chose.
• N’oubliez jamais que votre enfant a besoin avant tout de se sentir valorisé à vos yeux et de savoir que vous l’aimez, peu importe ce qui arrive.
• Respirez et prenez du recul.
En terminant, ces suggestions doivent toujours être proportionnelles à l’âge et au développement réel de l’enfant.

L’intervenante aux relations mères-enfants à l’externe 450-371-4618