Les conflits avec ses enfants ou entre eux font partie intégrante d’une vie familiale. Il est donc important de trouver une façon de régler ses différends sans qu’aucune des parties se sente perdante. De plus, il faut que les deux parties prennent part au processus de résolution de conflits.
Thomas Gordon, docteur en psychologie propose la méthode qui suit:

  1. Identifier et définir le conflit;
    Exemple: «J’aimerais pouvoir entendre le groupe avec lequel je travaille.»
  2. Énumérer les solutions possibles;
    Exemple: «Existe-t-il d’autres solutions auxquelles personne n’aurait encore pensé ?»
  3. Évaluer les solutions énumérées;
    Exemple: «Maintenant, pouvez-vous dire quelles solutions vous préférez et quelles solutions vous n’aimez guère ?»
  4. Choisir la solution la plus acceptable;
    Demandez à l’autre partie d’essayer d’imaginer ce qui se passerait si vous adoptiez telle ou telle solution. N’acceptez pas de solution tant que vous n’êtes pas tous les deux décidés au moins à en faire l’essai.
  5. Établir les moyens pour appliquer la solution;
    Qui fera telle chose et à quel moment? Écrire les décisions prises et les engagements précis de chacun.
  6. Réviser et évaluer la décision.
    Au bout d’un certain temps, vérifier si les efforts faits ont produit les résultats escomptés.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter Julie, intervenante aux relations mères–enfants au 450-371-4618.