Tout d’abord, la violence dans les relations amoureuses est un ensemble de comportements, d’actes, d’attitudes de l’un des partenaires ou ex-partenaires qui visent à contrôler et  à dominer l’autre.

Elle peut prendre différentes formes telles…

La violence psychologique

Exemples: «Ton conjoint (ami, compagnon, «chum», etc.) te reproche constamment des choses. Il t’empêche de parler aux autres gars. Il contrôle ta tenue vestimentaire. Il décide de tout pour toi. Il a des regards menaçants. Il brise intentionnellement des objets auxquels tu tiens. Il te considère comme inférieure à lui. Il menace de se suicider quand tu parles de rupture.»

La violence verbale

Exemples: «Il s’énerve facilement pour n’importe quelle raison. Il crie après toi ou après les enfants. Il te dénigre : les autres sont toujours mieux que toi. Il te menace ou il fait du chantage. Il adopte un ton de voix agressif ou il s’adresse à toi d’une façon irrespectueuse.»

La violence économique

Exemples: «Il contrôle ton argent et/ou tes sources de revenus. Il t’empêche de travailler. Tu dois lui demander de l’argent à chaque fois que tu veux acheter quelque chose. Il t’incite à t’endetter. Il t’oblige à tout payer. Il critique tes dépenses. Il t’incite à faire du travail malhonnête pour en retirer le maximum d’argent (prostitution, vente de drogues, etc.).»

La violence sexuelle

Exemples: «Il te harcèle sexuellement (lève ta jupe, étire ton soutien-gorge, te déshabillent des yeux, etc.). Il te fait des attouchements (te pince une fesse, un sein, etc.). Il t’agresse sexuellement (tentative de viol, viol, etc.). Il te force à avoir des relations ou des pratiques sexuelles non désirées.»

La violence physique

Exemples: «Il te secoue. Il te serre les bras. Il t’écrase contre un mur. Il t’immobilise. Il t’empêche de sortir. Il t’attache. Il te pousse, te gifle, t’égratigne, te tire les cheveux, te brûle, te mord ou te frappe. Il te crie dans les oreilles. Il te donne des coups de poing et des coups de pied. Il t’étrangle. Il te réveille la nuit. Il te lance des objets ou te blesse avec une arme ou un objet.»

La violence sociale

Exemples: «Il limite les contacts avec tes ami-e-s ou ta famille. Il t’empêche de sortir sans lui. Il t’humilie devant les gens. Il critique constamment tes ami-e-s ou ta famille.»

La violence conjugale touche toutes les classes socio-économiques de la société sans distinction d’âge, de culture, d’origine, de religion ou d’orientation sexuelle.

Pourtant, la violence est inacceptable. La femme victime de violence conjugale n’est en aucun temps responsable de la violence qu’elle subit.