Connaissez-vous le gaslighting aussi appelé détournement cognitif ?

Il s’agit d’une technique qui sème le doute à l’autre sur sa réalité. Le détournement cognitif se fait graduellement et prend son nom de la pièce Gaslight dans laquelle un homme manipule sa femme à tel point qu’elle pense qu’elle est en train de perdre l’esprit.

En fait, les personnes qui utilisent cette forme de manipulation mentale déforment               volontairement l’information ou les faits pour se mettre en valeur ou pour faire douter la victime de sa santé mentale, de sa mémoire ou de sa perception du réel dans le but de prendre le contrôle sur sa victime et de la dominer.

Il peut… 

  • Lui dire qu’elle sera incapable d’atteindre ses objectifs ou de réussir sa vie
  • sans lui ;
  • – Nier avoir dit ou fait quelque chose de mal dans la relation voire retourner la           
  • situation contre la femme en l’accusant de vouloir le prendre en défaut pour quelque chose d’insignifiant;
  • – Banaliser ou ridiculiser les réactions de la femme ;
  • – Essayer de convaincre la femme du fait que ses besoins ou ses aspirations ne
  • sont pas aussi importants que les siens et qu’elle devrait attendre avant de
  • suivre ses rêves ;
  • – La bombarder de questions pour qu’elle réalise indirectement qu’elle est            
  • incapable de faire quoi que ce soit correctement ;
  • – Faire en sorte que ses proches se retournent contre elle en les utilisant pour              
  • confirmer ses propos ou pour la rabaisser, etc.

Pour faire face au détournement cognitif, il faut, bien entendu, prendre conscience du problème, se recentrer avec ses émotions et/ou avec soi-même, lâcher prise sur le fait de vouloir changer l’autre et parfois vouloir changer sa relation de couple pour ainsi retrouver sa confiance en soi et être capable de s’entourer de gens positifs.

Source : Le gaslighting : le reconnaître et s’en protéger du site internet Psychologue.net & Au secours, les gaslighters sont parmi nous !  sur le site internet de Châtelaine